Cyril Hanouna accusé de harcèlement, de sexisme et d'homophobie, par une célèbre humoriste (VIDEO)

·1 min de lecture

"Parler de harcèlement à TPMP sans dénoncer le harcèlement, le sexisme et l'homophobie de Cyril Hanouna c'est prendre les gens pour des cons". Voilà ce sur quoi portait la chronique de Sophia Aram, ce 19 avril, sur France Inter.

L'humoriste a ironisé sur la venue de Marlène Schiappa, habituée du plateau de C8 depuis plusieurs saisons maintenant, le 15 avril dernier pour parler de son projet de "Quartiers sans relous" avec le trublion du paf. La ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur de France, chargée de la Citoyenneté a en effet eu l'idée d'un "baromètre des zones rouges" pour pouvoir "transformer les quartiers" gangrénés par le harcèlement de rue.

Pour Sophia Aram, la proposition de la femme politique se tient - encore que le sigle, "QSR", qu'elle se félicite d'avoir trouvé, est quelque peu risible. Le vrai problème de l'humoriste réside dans le fait que Marlène Schiappa vienne en parler à Cyril Hanouna, qui reste pour elle le plus grand "relou" du paf dans le domaine.

À lire également

"J'ai eu la peur de ma vie" : Marlène Schiappa raconte à Jean Messiha le harcèlement dans les beaux quartiers... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi