Cyril Féraud et sa vie privée : ça intrigue de savoir “si je protège ma femme ou si je suis homo” !

·1 min de lecture

Depuis déjà seize ans, Cyril Féraud fait partie du paysage audiovisuel français. L’animateur télé a beau n’avoir que 35 ans, il a su s’imposer sur France 3 avec Le Grand Slam, ou encore Personne n’y avait pensé ! Ce samedi 7 novembre 2020, Libération le met à l’honneur avec un portrait qui retrace la carrière de ce jeune homme ambitieux, qui savait depuis presque toujours qu’il était fait pour "présenter des jeux à la télé".

Si son visage et son sourire diamant sont bien connus du grand public, sa vie privée semble cadenassée à double tour. Très discret, Cyril Féraud n’aborde que très rarement publiquement son jardin secret. Auprès de nos confrères, l’ancien chroniqueur et journaliste explique que la presse s’intéresse énormément à sa vie sentimentale et notamment à son orientation sexuelle, même s’il passe son temps à esquiver les interrogations. "Ça les intrigue de savoir si je ne parle pas de ma vie parce que je n’en ai pas, parce que je protège ma femme, parce que je suis homo…", lance-t-il avec amusement, sans en dire davantage.

En octobre dernier, il était interviewé par Europe 1 pour l’émission Ça fait du bien. L’humoriste et chroniqueuse Léa Lando en a profité pour lui poser une question relativement fermée : "Je me suis dit, ça fait quoi d’être le gendre idéal de millions de mères et surtout, si vous en avez une, est-ce que votre belle-mère elle trouve vraiment que vous êtes le gendre idéal ?". Quelque peu pris de court, Cyril Féraud a tout simplement répondu qu’il "faut (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Nicolas Bedos et Valérie Lemercier bientôt dans Les Grosses Têtes ? Laurent Ruquier dit tout !
VIDÉO - Véronique Jannot émue aux larmes… Les mots de sa fille Migmar vont vous faire frissonner
Jean-Luc Mélenchon premier opposant à Emmanuel Macron ? Sa grande annonce au JT de TF1
Elizabeth II : ses employés se révoltent et mettent en péril le Noël royal pour la 1ère fois en 33 ans
Christophe : "tableaux érotiques, évocations de bordels, juke-box"... Une vente aux enchères très riche