Cyril Féraud : comment la mort de son père a changé sa manière de vivre

·1 min de lecture

Derrière le sourire qui a inspiré le personnage de « Cyril Gossbo » qu’il a incarné cet été dans Fort Boyard, Cyril Féraud a tout de même des fêlures. Il ne les montre jamais à l’antenne, mais il arrive parfois que le présentateur de Slam tombe le masque. Libération a dressé son portrait dans son édition des samedi 7 et dimanche 8 novembre. Le journal revient notamment sur la mort de son père qui a freiné le « bourreau de travail » qu’il est l’an dernier. « Il a tout mis sur pause pendant deux mois » quand il a su que son père était malade pour s’en occuper au mieux. Deux jours après le décès de son papa, Cyril Féraud était déjà de retour en direct sur France 3. Une façon de lui rendre hommage, mais pas seulement. « Soit tu t’effondres, soit tu essaies d’avancer avec ton chagrin », explique-t-il. Le cancer de son père reste « l’épreuve la plus dure de sa vie ».

L’homme de 35 ans est désormais angoissé par la maladie qui se caractérise par un mode de vie extrêmement sain, « une vie d’ascète » qui se résume à « peu d’alcool, une nourriture saine, du sport ». « Cela a été une épreuve terrible que je ne pensais pas vivre. La perte de mon papa m’a juste fait prendre conscience de la cruauté de la vie. Ça m’a transformé. Je sais combien le temps est précieux et que construire sa famille, c’est aussi important que réussir sa vie professionnelle », avait-il confié à Télé Poche en mars dernier.

« La maladie vient de m’arracher mon papa », annonçait Cyril Féraud sur Instagram le 20 juin (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Melania et Donald Trump au bord du divorce ? Qui obtiendrait la garde de Barron ?
Brigitte et Emmanuel Macron : comment la Première dame protège leur intimité à l’Elysée
VIDÉO - Christophe Castaner révèle avoir eu la Covid-19 : "J’ai eu de la chance"
Christophe Beaugrand papa « heureux » : il célèbre les 1 an de son fils Valentin
Flashback - Johnny Hallyday "laminé" par sa rupture avec Sylvie Vartan