Qui est Cyrielle Chatelain qui remplace Julien Bayou à la tête du groupe EELV à l’Assemblée

Cyrielle Chatelain et Julien Bayou, devant Matignon le 28 juin 2022.
GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP Cyrielle Chatelain et Julien Bayou, devant Matignon le 28 juin 2022.

GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Cyrielle Chatelain et Julien Bayou, devant Matignon le 28 juin 2022.

POLITIQUE - Julien Bayou hors jeu, la présidence du groupe écologiste à l’Assemblée nationale, va revenir pleinement à Cyrielle Chatelain, députée de l’Isère, qui partageait jusque-là le poste avec l’ancien secrétaire national des Verts, a appris Le HuffPost ce mardi 27 septembre, confirmant une information de franceinfo.

Accusé de violences psychologiques sur une ex-compagne, Julien Bayou s’était mis en retrait de la co-présidence des députés écologistes le 20 septembre. Cyrielle Chatelain, avec qui il co-présidait le groupe, l’avait alors remplacé pour assister à une rencontre des chefs de groupes parlementaire avec Élisabeth Borne. Elle sera désormais seule à assumer les fonctions de présidente du groupe.

Toutefois, il convient de noter que le statut de « co-présidence » n’existe pas dans le règlement du Palais Bourbon, comme en témoigne l’organigramme du site de l’Assemblée, où Julien Bayou est - et a toujours été - présenté comme seul chef du groupe.

Capture d’écran de l’organigramme du groupe écologiste à l’Assemblée nationale, le 27 septembre 2022
Capture d’écran de l’organigramme du groupe écologiste à l’Assemblée nationale, le 27 septembre 2022

Capture d’écran de l’organigramme du groupe écologiste à l’Assemblée nationale, le 27 septembre 2022

La co-présidence paritaire est cependant une tradition au sein du parti écologiste. Lors de sa désignation avec Cyrielle Chatelain en juin, Julien Bayou avait dit son désir de « modifier » le règlement de l’Assemblée. « Faire reconnaître la possibilité d’avoir une co-présidence est pour nous une bataille », avait promis le député de Paris.

À l’écart dans l’hémicycle, Julien Bayou l’est aussi au sein du parti après sa démission. En attendant le prochain Congrès dans les mois à venir, il est remplacé par les deux secrétaires nationaux adjoints, Léa Balage El Mariky et Jérémie Crépel, a annoncé le parti dans un communiqué.

« Presqu’aussi connue que Julien Bayou, mais pas encore »

Engagée au sein d’Europe Écologie - Les Verts depuis l’âge de 18 ans, Cyrielle Chatelain était avant son élection inconnue à l’échelle nationale. « Sans doute que je suis presqu’aussi connue que Julien Bayou, mais pas encore », s’amusait-elle devant l’Assemblée nationale le 23 juin, disant sa fierté d’avoir été élue co-présidente « du plus gros groupe écologiste de l’histoire ».

La députée de l’Isère, 36 ans, a commencé son parcours politique en travaillant auprès de Bruno Bernard, président écologiste de la Métropole de Lyon. Lors de la primaire EELV pour l’élection présidentielle, elle a intégré l’équipe du maire de Grenoble Éric Piolle, arrivé en troisième position derrière Yannick Jadot et Sandrine Rousseau.

Malgré la défaite de son candidat, Cyrielle Châtelain s’est lancée dans sa première campagne lors des dernières élections législatives. Candidate dans la 2e circonscription de l’Isère, elle a été élue au second tour contre le député LREM sortant Jean-Charles Colas-Roy, avec 52,13% des suffrages exprimés. Depuis, elle siège à la Commission de la défense nationale et des forces armées.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi