Cyprien se lance dans l'animation avec sa série "L'Epopée temporelle"

Jérôme Lachasse
·5 min de lecture

Vidéaste aux 14 millions d’abonnés sur YouTube, Cyprien se lance dans l’animation. Le YouTubeur de 31 ans qui diversifie depuis quelques années ses activités s’essaye après la bande dessinée (Roger et ses humains, Dupuis) à la production d’une série animée, L’Épopée temporelle, dont la diffusion débute sur la chaîne Adult Swim France ce vendredi 9 avril.

Adaptation de sa série audio du même nom (2017-2018), L'Epopée Temporelle est le projet le plus ambitieux de Cyprien à ce jour, dont il a assuré en grand partie la production avec sa société Périple. L’histoire reste inchangée: on y suit, du Moyen-âge à l’Allemagne Nazie, les aventures délirantes de Thomas, jeune homme sans charisme et de son robot KB28, à la recherche d'Iris, son ex-petite-amie, et de son père, un scientifique.

Biberonné au Club Dorothée, et fan d'œuvres comme Rick & Morty ou Monsieur Flap, Cyprien rêvait de réaliser sa propre série animée. "Quand j’ai fait la série audio, je l’imaginais déjà en image. J’avais une image assez précise du rythme et de la mise en scène", assure-t-il. "J’ai préféré commencé par l’audio, parce que je pouvais maîtriser plus facilement les coûts de production."

https://www.youtube.com/embed/IP1t5e2frqY?rel=0

Si ce pionnier de YouTube pouvait assurer lui-même la production puis la diffusion d’une série audio avoisinant les 30.000 ou 40.000 euros de budget, il s’est vite rendu compte qu’il ne pourrait pas endosser seul l’accompagnement de son adaptation animée. Les coûts d’une série animée étant souvent colossaux - les dix épisodes de dix minutes de L’Épopée temporelle ont coûté entre 400.000 et 500.000 euros, soit "la fourchette basse de l’anime en France" -, une diffusion sur la chaîne YouTube de Cyprien était impossible.

Plus comique en 2D qu'en 3D

"Persuadé" que sa série "devait exister", Cyprien a lancé sa production "avant même de savoir comment ça allait être diffusé": "Je me suis libéré des contraintes de production au début, puis j’ai commencé à chercher des partenaires." Il a rapidement fait appel à la chaîne Adult Swim, également diffuseur de Rick & Morty: "C’était les plus réceptifs sur de l’animation adulte, et les plus intrigués. Il y a beaucoup d’insultes et de passages un peu choc dans L’Epopée temporelle. C’est une série qui va assez loin."

Pour cette raison, Cyprien a opté pour une série en 2D, et non en 3D. "Je n'ai pas trop de souvenirs de séries un peu trash pour jeunes adultes en 3D. Si on veut par exemple jeter Adolf Hitler par la fenêtre quarante fois d’affilée, ce sera plus comique en 2D. En 3D, j’ai peur qu’il y ait un côté un peu trop détaillé et palpable qui soit dérangeant. C’est pour ça que la plupart des séries trash sont en 2D, comme Monsieur Pickles ou Rick & Morty."

Le budget limité de cette première saison a contraint Cyprien à brider ses envies - "On aurait adoré avoir plus de plans et plus de variétés, aller un peu plus loin", confie-t-il - mais il a fait en sorte que ses personnages soient tous "très dynamiques, très expressifs."

La série étant à l’origine audio, Cyprien a conservé la piste d’origine, qu’il a remixée: "On ne voulait pas dénaturer la série audio, qu'on aime beaucoup". Il faut dire qu’il possède un casting de rêve, composé de légendes du doublage, comme Dorothée Pousséo, directrice artistique réputée du milieu, Donald Reignoux (Titeuf) ou encore Brigitte Lecordier et Patrick Borde, les voix de Goku. "Brigitte est extrêmement généreuse. Elle a un rôle un petit peu débile et trash. Elle nous a régalés."

Bientôt un long-métrage avec Gaumont

Auteur également de courts-métrages en prise de vues réelles, Cyprien tire "une satisfaction différente" de ces projets animés: "Je ne peux pas avoir un rendu aussi cartoon, aussi libéré et aussi fou dans du live aujourd’hui. Dans le live, je vais explorer des sentiments plus proches de ce que je suis au quotidien, et dans le cartoon, ça va être plutôt la soif d’aventure. L’ambition, ce serait de faire un mélange des deux.”

"J’aime bien raconter tout type d’histoire", poursuit-il. "Les courts-métrages sur ma chaîne étaient une manière de m’entraîner, d’explorer des thématiques, pour espérer raconter une histoire plus longue. C’est une vraie envie. Mais je ne dirais pas que c’est la finalité non plus." Cyprien planche en ce moment sur un projet d’histoire longue. "Je travaille depuis quelque temps sur un projet de long-métrage avec Gaumont. Je suis en train de terminer le scénario. C’est un gros projet, qui occupe une grosse partie de mon temps. Je suis presque à temps plein dessus."

Cyprien conserve le secret pour l’instant. “Ça ne sort pas de nulle part", se contente-t-il de dire, en précisant que "ce n’est pas de la science-fiction, mais quand même de l’aventure." Une annonce devrait être faite dans “quelques semaines, quelques mois”. En attendant, il rêve de pouvoir faire d’autres saisons de L’Épopée temporelle. "On a travaillé avec beaucoup d’artistes français qui ont tendance à travailler sur des œuvres pour la jeunesse. Quand ils ont pu faire de l’animation un peu plus trash, délirante, jeune adulte, ça les a beaucoup amusé. Ils m’ont dit qu’ils avaient hâte de rempiler. Et moi aussi!"

Article original publié sur BFMTV.com