Cyclisme - T. de Colombie - Tour de Colombie : Juan Sebastian Molano (UAE Team Emirates) remporte sa troisième victoire au sprint

L'Equipe.fr

Le Colombien Juan Sebastian Molano a remporté sa troisième étape sur le Tour de Colombie, ce samedi, en devançant au sprint ses compatriotes Alvaro Hodeg (Deceuninck-Quick Step) et Jhonatan Restrepo (Androni Giocattoli). Sergio Higuita (Education First) reste leader. Juan Sebastian Molano (UAE Team Emirates) est bien le coureur le plus rapide du Tour de Colombie et il l'a encore prouvé ce samedi en dominant le sprint massif de la 5e étape disputée entre Paipa et Zipaquira, ville natale d'Egan Bernal, le dernier vainqueur du Tour. Le classement de la 5e étape Pour la troisième fois depuis le début de l'épreuve colombienne, le Colombien de la formation UAE Team Emirates a mis à profit toute sa puissance lors de l'emballage final pour devancer Alvaro Hodeg (Deceuninck-Quick Step) et Jhonatan Restrepo (Androni Giocattoli). Le classement général Grâce à ce nouveau succès, qui survient après ses victoires à Duitama et Sogamoso, Molano totalise désormais le même nombre de victoires cette saison que celui établi par son coéquipier Fernando Gaviria lors du Tour de San Juan, en Argentine, tout comme Tadej Pogaçar au Tour de Valence, et offre à l'équipe des Emirats le dixième bouquet de la saison. Juan Sebastian Molano « Je savais que j'avais une bonne condition en arrivant ici, mais pas de là à dominer tous sprints » « Je ne pouvais pas m'imaginer que cette semaine allait se passer de cette manière, jubilait Molano. Trois victoires, c'est simplement incroyable. Je savais que j'avais une bonne condition en arrivant ici, mais pas de là à dominer tous sprints. L'équipe Deceuninck-Quick Step a tout fait pour lancer parfaitement Alvaro, j'ai juste eu à prendre sa roue et à le déborder au dernier moment. Pour l'équipe, c'est un début de saison vraiment fantastique. » Le jeune Sergio Higuita (Education First), leader depuis la veille après sa victoire à Santa Rosa de Viberto, a vécu une journée plutôt tranquille. Avec douze secondes d'avance au général sur Jonathan Caicedo et quatorze sur Daniel Martinez, ses deux coéquipiers, le jeune colombien semble bien parti pour remporter cette troisième édition du Tour de Colombie, qui s'achève ce dimanche au sommet du Verjon, sur les hauteurs de Bogota, à 3290 mètres d'altitude. Son plus dangereux rival pourrait être encore Egan Bernal (Ineos), qui connaît parfaitement cette rampe finale de 9,4 kilomètres à 5,6 % de moyenne et un passage à 13 %. Mais avec cinquante secondes d'avance, Higuita, grimpeur émérite, possède toujours une confortable marge.