Cyclisme: le sprinteur Nacer Bouhanni annonce la fin de sa carrière

Le sprinteur français Nacer Bouhanni (Arkéa-Samsic), champion de France en 2012, handicapé par les blessures, a annoncé lundi sur son compte Instagram, la fin de sa carrière sportive à 33 ans, dont 12 passés chez les professionnels. "Chers amis, proches, supporters, je vous annonce ma retraite après 27 années de cyclisme (...). Cela fait plusieurs mois que je réfléchis mûrement à cette décision. Le vélo, je l'ai commencé à l'âge de 6 ans, c'est devenu très vite une grande passion", écrit-il sur le réseau social. "Soixante-dix victoires, des hauts, des bas, des belles et moins belles rencontres, des joies, des déceptions, mais je ne garderai que le meilleur", poursuit le natif d'Epinal.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Il a été champion de France en 2012

"Après mon grave accident survenu l'année dernière qui m'a coûté une grave fracture de la cervicale et une très longue rééducation, j'étais devenu l'ombre de moi même", ajoute-t-il: "Je me suis battu corps et âmes pour essayer de retrouver mon niveau en vain. La vie en a décidé autrement".

Bouhanni compte au total 70 victoires sur le circuit, avec en point d'orgue le titre de champion de France sur route en 2012. Formé par la FDJ et passé par la Cofidis, le natif d'Epinal s'est également illustré avec six victoires d'étapes sur les grands Tours: trois sur la Vuelta et autant sur le Giro. Il a fait également parlé sa puissance et sa vélocité sur le Critérium du Dauphine, où il a signé trois succès d'étapes ou sur Paris-Nice (3 étapes aussi). En revanche, il n'a jamais réussi à s'imposer sur une étape du Tour de France en quatre participations.

Article original publié sur RMC Sport