Cyclisme et running: Strava, l'application préférée des sportifs

·2 min de lecture

Pour aimer Strava, il faut apprécier suer un minimum. L'application permet aux sportifs d'enregistrer leurs performances. Toujours plus de données, de géolocalisation, de battements cardiaques durant l'effort ou encore de vitesse moyenne. Une présentation ludique qui permet à chacun d'affronter virtuellement d'autres utilisateurs sur des courtes sections données, avec des médailles à la clé. Une interface si bien pensée qu'elle a séduit, à date, 70 millions de personnes dans le monde. Le nom de Strava vient d'ailleurs du suédois, où il signifie "lutte", "se battre pour". D'après App Annie, Strava se place juste derrière Garmin Connect en France au troisième trimestre 2020 comme application de fitness la plus téléchargée sur iOS et Android. Devant Fitbit, Huawei Health et Runtastic. Signe de la montée en puissance de l’appli, au dernier trimestre 2019, Strava était encore derrière ces deux dernières.

Ce succès n'est pas passé inaperçu. Après avoir levé 70 millions de dollars depuis sa création, Strava vient de lever 110 millions. La liste des investisseurs est significative avec notamment l'arrivée du fonds américain Sequoia, celui qui a investi entre autres dans Airbnb, ByteDance (maison mère de TikTok), Slack, Spotify, Uber ou . L'application vient de rentrer dans le club très fermé des licornes , étant estimée à 1,5 milliard de dollars. Cela triple tout simplement la valeur de la société, étant précédemment valorisée 365 millions par Pitchbook.

Lire aussi

Dimension sociale

Au démarrage, en 2009, Strava était pensée pour les cyclistes afin de pouvoir partager leurs itinéraires, suivre leurs sorties, leurs vitesse moyenne, le dénivelé... Mais la taille de la communauté aidant, c'est désormais 25 sports qu'ont peut enregistrer sur l'application. Des marches en raquettes, au stand up Paddle en passant par le patin à glace ou le canoé. En France, l'application est désormais plus utilisée par des coureurs (41%) que des cyclistes (28%). Malgré cet engouement pour la cou[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi