Cyclisme : comment Raymond Poulidor est devenu l’idole des Français

Mercredi 13 novembre, l’ancien cycliste Raymond Poulidor est décédé à l’âge de 83 ans. Celui que l’on surnommait communément "Poupou" a été encouragé tout au long de sa carrière par les Français, nombreux à l’applaudir sur le Tour de France. Il n'aura pourtant jamais remporté la compétition. Mais bien plus qu’un cycliste, Raymond Poulidor était un morceau du patrimoine français, un homme que personne n’oubliera. "Il tenait sa parole" L’"éternel second" aura même vu son patronyme devenir un nom commun. "Il y a un Poulidor de la politique, de la pétanque, il y a un Poulidor de tout", constatait-il en 2016, toujours au top de sa popularité. Pour autant, il n’en oubliait jamais ses proches. "Quand il avait promis quelque chose, il tenait sa parole. Ça, ce sont les mecs de la campagne, ils n’ont qu’une seule parole", affirmait l’un de ses amis, Hubert Fraisseix.