Cyclisme : Jasper Stuyven surprend les favoris dans Milan-Sanremo

·1 min de lecture

Les favoris ont été battus, samedi, dans Milan-Sanremo, la première grande classique de la saison cycliste, conquise par le Belge Jasper Stuyven (Trek). Par une attaque à 2,5 kilomètres de l'arrivée de la course la plus longue de la saison (299 km), Stuyven a misé sur l'attentisme et la surveillance entre les sprinteurs qui n'ont pu le rejoindre avant la ligne.

Alaphilippe, 16e à l'arrivée

L'Australien Caleb Ewan, déjà deuxième en 2018, a pris la deuxième place devant le Belge Wout van Aert, vainqueur sortant. Le Slovaque Peter Sagan s'est classé 4e et le Néerlandais Mathieu van der Poel, le grand favori avec van Aert, cinquième.

Le champion du monde, Julian Alaphilippe, est passé à l'attaque comme prévu sur le Poggio, la dernière difficulté du parcours. Mais, à l'inverse des deux éditions précédentes, le Français (16e à l'arrivée) n'a pu creuser un écart suffisant.

Un groupe d'une douzaine de coureurs a viré en tête au sommet du Poggio pour aborder la descente technique dans le sillage du néo-pro britannique Tom Pidcock. Stuyven a tenté sa chance au bas de la descente et a été rejoint sous la flamme rouge du dernier kilomètre par le Danois Soren Kragh Andersen.

Sur la Via Roma, Stuyven a jeté ses dernières forces pour préserver un court avantage et gagner, à 28 ans, le premier "monument" de sa carrière.

Professionnel depuis 2014, il avait notamment remporté l'année passée le Het Nieuwsblad. Dans les "monuments", les principales courses d'un jour de la saison, il avait obtenu ju...


Lire la suite sur Europe1