Cyclisme: un coureur de la Cofidis victime d’un accident cardiaque, des craintes pour sa carrière

Cyclisme: un coureur de la Cofidis victime d’un accident cardiaque, des craintes pour sa carrière

Un drame semble avoir été évité de peu. Ce mercredi, la formation Cofidis a publié un communiqué dans lequel elle annonce que son coureur, Wesley Kreder (32 ans), a été victime d’un accident cardiaque dans la nuit du 28 au 29 août derniers à son domicile. Il a alors reçu les premiers soins de sa femme et de ses beaux-parents avant d’être transféré en urgence dans un hôpital d’Eindhoven.

Le Néerlandais souffre d’une myocardite (inflammation du muscle cardiaque), précise l’équipe française, qui a nécessité une semaine d’hospitalisation avant d’être autorisé à regagner son domicile le 6 septembre.

"Je suis tellement heureux de vivre!"

Cofidis annonce la fin de saison du membre de son effectif et prend toutes les précautions pour l’avenir. "S’il est encore trop tôt pour évoquer la suite donnée à sa carrière sportive, il a été décidé, conjointement avec le staff, de mettre un terme à sa saison afin qu’il puisse bien récupérer, précise le communiqué. Néanmoins, sa motivation à revenir au plus haut niveau est intacte et Wesley devrait reprendre progressivement le vélo d’ici une à deux semaines pour de courtes sorties."

Passé par Rabobank et Wanty-Gobert, Kreder a rejoint Cofidis l’année dernière comme coéquipier. Il compte trois participations aux Grands Tours (deux Giro et une Vuelta) et 14 classiques. Son témoignage illustre son immense frayeur.

"Je me suis couché normalement le 28 août et le lendemain, je me suis réveillé à l’hôpital, confie-t-il. C’était vraiment étrange de me retrouver là, de me demander ce qu’il s’était passé et pourquoi j’en étais arrivé là."

"Je suis resté plusieurs jours à l’hôpital pour passer une batterie de tests, bien récupérer avant de rentrer à la maison, poursuit-il. Désormais, je me sens bien, c’est difficile de penser que j’ai eu une crise cardiaque il y a quinze jours. J’ai commencé à marcher dehors, je continue à me reposer, à m’occuper de mes deux enfants (6 et 2 ans)."

"J’ai encore besoin de temps pour que ma convalescence se passe bien, ajoute-t-il. Mais les médecins n’ont pas dit que je ne pouvais plus remonter sur un vélo et j’espère pouvoir en faire d’ici une à deux semaines. En revanche, c’est trop tôt pour évoquer déjà l’avenir. Je tiens à remercier profondément mes proches, ma compagne et mes beaux-parents en tête, qui m’ont soutenu dans cette épreuve et aux équipes médicales qui m’ont soignées. Merci également au staff de l’équipe Cofidis et à Cédric Vasseur qui ont toujours été à mes côtés et m’accompagnent dans ces moments difficiles. Actuellement l’heure n’est pas à se projeter mais à bien récupérer et à profiter, aussi. Je suis tellement heureux de vivre!"

L’annonce de son accident cardiaque intervient au lendemain du malaise du coureur belge de le Jumbo-Visma, Nathan Van Hooydonck, alors qu’il était au volant de son véhicule. Il n’a pas été blessé et son état de santé n’est "pas critique", a précisé la Jumbo-Visma, qui mène des examens médicaux pour déterminer les raisons de ce malaise.

Article original publié sur RMC Sport