Un cycle menstruel irrégulier et long est associé à une mortalité prématurée

·2 min de lecture

Un cycle menstruel régulier reflète le fonctionnement normal de l'axe hypothalamo-hypophyso-ovarien. Chez les femmes, c'est donc un marqueur clinique pour cerner l'état de santé général. Des cycles menstruels irréguliers ou qui durent trop longtemps peuvent être le signe d'un dérèglement de cet axe. Par le passé, un cycle menstruel perturbé a été associé à des maladies non transmissibles telles que le cancer de l'ovaire, les maladies coronariennes, le diabète de type 2, et les problèmes de santé mentale. Les hypothèses pour expliquer cela privilégient des mécanismes probablement liés à un environnement hormonal perturbé comme une hyperinsulinémie, une inflammation chronique ou encore des troubles métaboliques. Concernant l'impact d'un tel cycle sur la mortalité, les données sont limitées. C'était donc l'objectif de cette étude prospective publiée dans le British Medical Journal, conduite par des chercheurs américains et chinois de l'université d'Harvard, du Michigan et du Huazhong, que de cerner les liens existant entre ces deux variables.

Une mortalité jusqu'à 73 % plus élevée

Les scientifiques ont récolté leurs données dans une cohorte composée uniquement d'infirmières « The Nurse Health Study II ». On peut déjà identifier un biais. L'étude ne concernera pas un échantillon représentatif de la population féminine américaine. Chez ces personnes donc, des informations ont été récoltées à propos de leur cycle menstruel entre 14 et 17 ans, puis entre 18 et 22 ans et enfin entre 29 et 46 ans. La mortalité prématurée, c'est-à-dire mourir avant 70 ans, augmente jusqu'à 73 % chez les femmes ayant des cycles irréguliers et anormalement espacés. La corrélation est d'autant plus forte pour les maladies cardiovasculaires et pour les femmes qui consomment du tabac.

Les femmes ayant un cycle menstruel irrégulier ont un risque de mortalité plus élevé. © Karyna, Adobe Stock
Les femmes ayant un cycle menstruel irrégulier ont un risque de mortalité plus élevé. © Karyna, Adobe Stock

Le cycle menstruel : un signe clinique vital

L'Académie américaine de pédiatrie et le Collège américain des...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles