Cybersécurité : enquête ouverte sur les documents de l'Otan volés au Portugal

© THOMAS SAMSON / AFP

La justice portugaise a ouvert une enquête sur l'affaire des documents confidentiels envoyés par l'Otan au Portugal et retrouvés en vente sur internet à la suite d'un piratage informatique ciblant l'Etat-major des armées, a indiqué mardi le ministère public. "Nous confirmons l'ouverture d'une enquête qui sera dirigée par le ministère public du Département central d'investigation et d'action pénale (DCIAP)", a indiqué à l'AFP un porte-parole du parquet.

Des documents officiels en vente sur le dark web

La réaction de la justice portugaise intervient après l'information rapportée jeudi par le quotidien Diario de Noticias selon laquelle des centaines de documents confidentiels envoyés par l'Otan au Portugal ont été retrouvés en vente sur le dark web. Ce vol de documents a eu lieu à la suite d'un piratage informatique "menée par des bots programmés pour détecter ce type de documents", visant l'Etat-major des armées et les services de renseignement militaire, d'après le journal portugais.

>> LIRE AUSSIQuel est ce groupe russe qui revendique la cyberattaque de l'hôpital de Corbeil-Essonnes ?

 

L'incident avait été détecté par le renseignement américain puis signalé aux autorités portugaises en août dernier par l'intermédiaire de l'ambassade américaine à Lisbonne. L'enquête des agences de cybersécurité portugaises aurait identifié l'Etat-major des armées, le renseignement militaire et un département du ministère de la Défense comme les cibles de la cyberattaque, a précisé ...


Lire la suite sur Europe1