Cyberharcèlement: cinq mois avec sursis pour un étudiant qui avait menacé la journaliste Nadia Daam

Un étudiant en philosophie qui avait harcelé la journaliste Nadia Daam sur internet après une chronique qui lui avait déplu a été condamné mercredi à cinq mois de prison avec sursis et 2.500 euros pour préjudice moral. Le parquet avait requis six mois de prison avec sursis et 7.500 euros d'amende.

Jugé pour "menace de crime contre les personnes matérialisée par écrit, image ou autre objet", le jeune homme a été relaxé pour menace de mort mais déclaré coupable de menace de crime (viol) envers la fille de la victime.

Une virulente campagne contre des féministes

Mercredi soir, un malaise s'est installé au tribunal correctionnel de Rennes quand le président a lu le long message posté sur le forum Blabla 18/25 du site jeuxvideo.com. Parmi des termes orduriers, grossiers et menaçants écrits en novembre 2017 par cet étudiant de 27 ans qui s'apprête à passer l'agrégation de philosophie, ceci: "j'aimerais baiser son cadavre pendant que son mec regarde". Le texte comportait également des menaces de viol envers la fille de la journaliste.

L'origine de ces propos? Une chronique de la journaliste Nadia Daam sur Europe 1 qui qualifiait le sulfureux forum de "poubelle à déchets non recyclables d'internet". 

En effet, une virulente campagne menée sur le forum avait été lancée à l'encontre de deux militants féministes, Clara Gonzales et Elliot Lepers, obligeant ces derniers à désactiver la...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles