Après le krach du bitcoin, voici la face cachée des cryptomonnaies

·1 min de lecture

-20% pour le dogecoin, -19% pour l’ethereum, -22% pour definity, la blockchain qui se veut infinie et dont le lancement récent avait connu un départ fulgurant : le mercredi 19 mai restera comme le jour d’un krach important des cryptomonnaies. La plus connue d’entre elles, le bitcoin, limite les dégâts à 8,5% (39.587 dollars) après être tombé à -30% dans la journée. Il a déjà perdu 39% par rapport à la valeur record atteinte au mois d’avril.

Rares sont celles à connaître une croissance parmi les quelque 5.000 que l’on recense aujourd’hui. Les dernières lancées? "FuckElon" ou "StopElon", ce qui en dit long sur l’identité du responsable désigné de cette chute des cours entamée dans les faits depuis plus d’une semaine.

Ancienne idole du monde des cryptomonnaies, Elon Musk, l’emblématique dirigeant de la firme automobile Tesla, semble désormais considéré comme un nouveau Judas par ces marchés. Les fondateurs du "StopElon" affirment même avoir pour ambition de faire grimper le cours de leur nouvelle cryptomonnaie dans l’objectif d’acheter des actions Tesla et d’expulser son dirigeant. La chute relativement moins importante du bitcoin semble néanmoins pouvoir être expliquée par des signaux rassurants de sa part.

L'influence d'Elon Musk et de la Chine

Elon Musk avait mis le feu aux poudres en annonçant la semaine passée qu’il ne serait plus possible de payer ses véhicules en bitcoin alors qu’il s’était, au mois de mars, engagé dans la direction opposée. Il sous-entendait même que Tesl...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles