Cyberattaques : un nombre d'infractions multiplié par six depuis le début de l'épidémie

·1 min de lecture

Si la quatrième vague épidémique évolue favorablement selon Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, avec 20% de cas positifs en moins en une semaine, les entreprises doivent se méfier d'autres virus, informatiques ceux-là. Le nombre de cyberattaques a été multiplié par six depuis le début de l'épidémie. Souvent ciblés, les hôpitaux en savent quelque chose. La ville de Lille accueille ce lundi le forum international de la cybersécurité. L'occasion de rappeler que les entreprises doivent se méfier plus que jamais. L'an passé, 100.000 infractions liées à la cybercriminalité ont été relevées en France.

>> Retrouvez Europe matin en podcast et en replay ici

Des moyens plus importants pour la cybersécurité

Au micro d'Europe 1, le patron d'Orange Cyberdéfense Hugues Foulon alerte sur ces attaques qui viennent de partout. "Vous avez les fameux hackers qui sont motivés par l'exploit. Et puis, il y a les cybercriminels. Là, ce sont des entreprises, des mafias, dans ce qu'on appelle le dark Web où il y a des formes de supermarché du virus. C'est là qu'ils achètent tel ou tel élément pour pouvoir constituer leur attaque."

Face à ces dangers, les États ne restent pas sans réponse. La France investit un milliard d'euros pour renforcer le secteur de la cyberdéfense qui vient se rajouter aux moyens de l'ANSSI, l'Agence nationale de cybersécurité. Une unité spéciale de gendarmerie dotée de 7.000 cyberenquêteurs a également été créée cette année.

Mais pour Philippe Trouchaud, exp...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles