Cyberattaque aux États-Unis : Donald Trump minimise l'affaire

Les États-Unis affirment avoir été la cible d'une attaque informatique. "On parle d’une cyberattaque sans précédent pour les États-Unis. Les Américains en découvrent l’ampleur chaque jour depuis une semaine. Certains serveurs du ministère de l'Intérieur, de la Santé ou encore du Pentagone auraient, entre autres, été piratés", décrit la journaliste de France Télévisions Stéphanie Perez depuis Washington (États-Unis), samedi 19 décembre. "Pourquoi la Russie et pas la Chine ?", se demande Donald Trump Cette situation problématique dure depuis le mois de mars. "Des milliers de données américaines sont dans les mains de pirates informatiques, tout cela au nez et à la barbe des services de renseignements", poursuit Stéphanie Perez. Et d'ajouter : "Donald Trump minimise l'affaire. 'Pourquoi accuser la Russie et pas la Chine ?', se demande-t-il. C'est encore un dossier épineux qui attend Joe Biden d'ici son investiture."