Cut Killer et Enora Malagré : « C’est une fille de caractère »

Grande gueule de Touche pas à mon poste, Enora Malagré est également la compagne de Cut Killer depuis douze ans. Dans une interview pour une radio lyonnaise, le DJ a longuement évoqué le couple qu’il forme avec la pile électrique de D8.

Avec le succès grandissant de Touche pas à mon poste, Enora Malagré fait de plus en plus parler d’elle. Nouvelle star de D8, forte tête de l’équipe de Cyril Hanouna, la chroniqueuse s’est fait un nom sur la scène médiatique. Son compagnon, le DJ Cut Killer, vit plutôt bien cette nouvelle notoriété. Invité ce week-end dans l’émission Tout Lyon en parle sur Radio Espace, il a expliqué ce que ça faisait d’être devenu un « mec de ». « À un moment donné on a eu cette discussion : “Est-ce que tu serais pas jaloux d’être avec quelqu’un qui est plus connu que toi ?”, a-t-il raconté. J’ai envie de te dire, si tu peux être plus connue que le président de la République, vas-y ! Moi ça me fait plaisir, parce que j’ai pas d’ego. Au contraire, je fais en sorte qu’elle aille plus loin. Si elle a un objectif, c’est : “Vas-y, on y va”. Même si ma meuf est plus riche que moi – apparemment c’est ce qu’il va se passer – ça ne me dérange pas. »

Comme beaucoup de téléspectateurs, Cut Killer regarde Touche pas à mon poste, où Enora ne se gêne pas pour dire ce qu’elle pense : « Des fois, elle est hardcore », reconnaît le DJ, qui comprend complètement que sa compagne puisse agacer. Même quand des personnalités décrochent leur téléphone pour se plaindre, Cut Killer préfère le prendre à la rigolade : « Des fois, elle me raconte des trucs : “P*tain il m’a appelée”. Moi je rigole, ça me fait rire. » D’autant plus que la Eno’ que l’on voit à l’écran est aussi celle avec laquelle il vit : « C’est une fille de caractère. Comme tu la vois à la télé, tu peux l’avoir à la maison. »

Mais le DJ a pris l’habitude de vivre avec son tempérament explosif : « Moi, j’suis borné. On a deux caractères forts, parfois c’est technique. Mais on arrive à trouver un compromis. Après, (...)

Lire la suite sur voici.fr


Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.