Curiosity pose sur Mars devant le mont Mercou et signe l'un de ses plus beaux selfies

Xavier Demeersman, Journaliste
·1 min de lecture

Curiosity, illustre prédécesseur de Perseverance, poursuit ses activités sur les pentes du mont Sharp (5.000 mètres d’altitude). Ces derniers jours, il a transmis au JPL, sa maison-mère (sur Terre), un bel assortiment d’images de son environnement prises les 16 et 26 mars derniers, au pied d’un monticule de six mètres de haut, qui a été surnommé le Mont Mercou. À la Nasa, on s’est empressé d’assembler les quelque 71 pièces du puzzle-mosaïque pour obtenir ce beau selfie du rover-explorateur devant ce site exceptionnel. Il se compose exactement de 60 images prises le 26 mars avec la caméra Mahli (Mars Hand Lens Imager), et de 11 autres, capturées 10 jours plus tôt, du haut de la Mastcam.

Curiosity posant devant le mont Mercou. © Nasa, JPL-Caltech, MSSS
Curiosity posant devant le mont Mercou. © Nasa, JPL-Caltech, MSSS

Un double du mont Mercou sur Mars

Cela fait plusieurs semaines que le robot tourne autour de ce relief. Il intéresse beaucoup les géologues sur Terre en effet pour tout ce qu’il a raconté sur le passé de Mars. Son aspect feuilleté est comme un livre que les scientifiques veulent ouvrir. Comme vous pouvez le voir, Curiosity a procédé à un forage sur le site. C’était le 30e de son expédition qui a débuté il y a bientôt neuf ans. L’endroit a été nommé « Nontron », en référence au village éponyme situé en Dordogne, où de la nontronite a été découverte en 1822.

Le mont Mercou vu sous deux angles différents. 32 images prises par la Mastcam de Curiosity composent ce paysage. © Nasa, JPL-Caltech, MSSS
Le mont Mercou vu sous deux angles différents. 32 images prises par la Mastcam de Curiosity composent ce paysage. © Nasa, JPL-Caltech, MSSS

Tout indique que la région en contient comme l’ont montré les observations réalisées depuis l’orbite martienne. Et devinez ce que l’on trouve sur Terre, en France, à proximité de cette commune du sud-ouest ? Le mont Mercou. La colline de 316 mètres se retrouve donc désormais sur les cartes de deux planètes différentes.

Le rover Curiosity a photographié le coucher de la plus grande lune de Mars

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura