Curiosity : après 9 ans sur Mars, le rover nous éblouit encore avec des photos inédites

·2 min de lecture

Le 5 août 2012, Curiosity se posait sur Mars. Pour une mission qui devait durer quelque 22 mois terrestres. Plus de neuf ans plus tard, le rover de la Nasa sillonne toujours le sol de la Planète rouge. Au gré des découvertes et des résultats scientifiques. Il explore plus particulièrement le fond du cratère Gale que les chercheurs envisagent comme ce qui reste d’un ancien lac. Car sa mission est la suivante : étudier l’environnement martien afin de déterminer s’il aurait pu abriter une forme de vie.

Depuis son arrivée sur Mars en 2012, Curiosity a parcouru pour cela près de 26 kilomètres et recueilli plus de 30 échantillons. Il a étudié des roches riches en argile qui se forment dans les lacs. Désormais, le rover aborde une région constituée de sulfates qui se forment dans des zones plus sèches. Et les astronomes espèrent que les prochaines données renvoyées par Curiosity permettront de mieux comprendre comment le climat martien a évolué.

Grâce à la perceuse montée sur son bras robotique, le rover Curiosity a déjà prélevé 32 échantillons de roches martiennes. © Nasa, JPL-Caltech, MSSS
Grâce à la perceuse montée sur son bras robotique, le rover Curiosity a déjà prélevé 32 échantillons de roches martiennes. © Nasa, JPL-Caltech, MSSS

Le mont Sharp comme vous ne l’avez jamais vu

Le voici donc désormais en train de gravir le mont Sharp – que l’on appelle aussi Aeolis Mons – qui s’élève au cœur du cratère Gale. Une montagne de quelque huit kilomètres de haut, dans un bassin de pas moins de 154 kilomètres de large. Et il a renvoyé aux chercheurs de nouvelles images époustouflantes. Une vue à 360° près de la Rafael Navarro Mountain, baptisée ainsi en l’honneur d’un membre de la mission décédé, à côté de laquelle Curiosity passera bientôt.

La montagne atteint les 137 mètres de haut et elle est située à flanc du mont Sharp. Elle apparaît ici sur un panorama composé de pas moins de 129 images individuelles prises à quelque 450 mètres au-dessus du niveau auquel le rover a atterri il y a 9 ans. Le reste des images montre d’étonnantes collines arrondies. L’occasion aussi de découvrir la vaste étendue de sable martien que...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles