La curiosité cosmique d'Alexis Brocas

·1 min de lecture

On savait, et les lecteurs du JDD peuvent le constater chaque semaine dans ces pages, qu'Alexis Brocas avait des lettres, de la sensibilité et une force d'écriture ; on le découvre auteur d'un roman d'aventures dont la densité défie les lois de l'imagination. Jugez plutôt : sur une planète-poubelle perdue dans l'univers, Meryma, 17 ans, occupe ses journées à ingurgiter des drogues dures pour tromper sa nostalgie d'un paradis perdu. L'intrigue se déroule en l'an 300000. Au XXIIe siècle de notre ère, la découverte de l'antimatière a permis aux humains de fuir une Terre moribonde en propulsant des vaisseaux gigantesques vers d'autres systèmes solaires.

À coups de conflits meurtriers, deux entités se sont partagé l'univers : l'Empire, une puissance matriarcale qui dope ses petites filles aux hormones de combat pour en faire des Officières d'élite sanguinaires, et les Patriens, sortes de clones humains dotés d'une conscience collective et équipés d'effroyables "armes cruelles". L'Empire et les Patriens se disputent encore la conquête de Nixte, une zone de l'espace qui semble avoir abrité une intelligence extraterrestre aux capacités inouïes.

Le cœur dans les étoiles et les yeux dans les livres

Meryma, ancienne Officière, était fascinée par Nixte : pour s'en approcher, elle a désobéi aux ordres et connu le déshonneur. Quand un vaisseau de l'Empire, en partance pour une nouvelle mission d'exploration de Nixte, se matérialise dans l'atmosphère de sa planète et que l'Armée lui propose...


Lire la suite sur LeJDD