Cupra dévoile à son tour l'Ateca restylé

fr.info@motor1.com (Yann Lethuillier)
2021 Cupra Ateca facelift

Sans surprise, les ingrédients sont les mêmes que le Seat Ateca tout fraîchement restylé.

Après le Seat Ateca restylé, c'est au tour de sa variante sportive de voir le jour : le Cupra Ateca. Sans grande surprise, le SUV ibérique reprend les principaux changements opérés sur la version conventionnelle avec une assagissement de la face avant grâce à des optiques plus anguleuses et une nouvelle calandre.

L'évolution est plutôt douce mais facilement reconnaissable avec de nouveaux boucliers également, des feux arrière avec de nouveaux clignotants à LED et de nouvelles jantes bi-ton de 19 pouces mêlant le noir et le cuivre, deux couleurs caractéristiques de la marque.

2021 Cupra Ateca facelift

À l'intérieur les changements sont un peu moins prononcés, on retrouve simplement un nouvel écran tactile de 9,2 pouces, des sièges baquets désormais disponibles de série, de nouveaux inserts ont été ajoutés, tout comme la reconnaissance vocale ou encore la connectivité smartphone.

2021 Cupra Ateca facelift

Sous le capot, rien ne bouge, nous retrouvons toujours le bien connu bloc quatre cylindres 2,0 litres TSI de 300 chevaux et 400 Nm associé à une boîte DSG à sept rapports. La puissance est répartie au niveau des quatre roues motrices. Le Cupra Ateca est toujours pourvu de la suspension pilotée afin d'allier, au mieux, dynamisme et confort. Au niveau des performances, rien ne bouge, le 0 à 100 km/h est toujours annoncé en 4,9 secondes.

"Le Cupra Ateca a marqué l'entrée réussie de la marque dans un nouveau segment, et avec plus de 10'000 unités vendues en 2019, elle a permis à Cupra d'accroître sa part dans la famille Ateca en représentant 15 % du mix", a déclaré Wayne Griffiths, PDG de Cupra. "Le SUV hautes performances a été le moteur principal de Cupra, avec une croissance de 72 % d'une année sur l'autre, grâce à des marchés matures tels que l'Allemagne, la France et la Suisse, mais aussi à la commercialisation du modèle au Mexique à la fin de l'année dernière".

Concernant les tarifs, ceux-ci n'ont pas encore été annoncés par la marque. Ils resteront sans doute très proches de la version actuelle qui, pour rappel, débute à partir de 43'900 euros, hors malus écologique. La voiture sera produite à Kvasiny, en République tchèque, pour une commercialisation attendue au cours du troisième trimestre 2020.

À lire aussi