Les cupcakes arty trash de Nicola Shipley

Elle dessine, sa mère cuisine des gâteaux, et à défaut de devenir professeur d'art plastique, Nicola Shipley s'est tournée vers la pâtisserie artistique.

Mère de trois enfants, Nicola Shipley, 34 ans, habite non loin de Londres dans le comté de Surrey. Originaire de Lincolnshire, dans le Nord de l'ile, elle est mariée à un soldat de l'armée Britannique. Elle confectionne des gâteaux depuis 10 ans et décore non sans talent ces derniers. Autre point et pas le moindre, elle peut "emmener son travail de partout au fil des affectations de son mari". Nicola a toujours été passionnée par le dessin et l'art. Elle passait des heures à croquer des choses. "Je suis autodidacte, j'ai pas de cursus artistique, ma seule qualification est la passion." Les sujets qu'elle affectionne pour créer ses gâteaux sont le tatouage et les 50's. En matière d'encre, elle s'intéresse beaucoup à Sailor Jerry. Un tatoueur plus que renommé aujourd'hui décédé qui a pour ainsi dire inspiré de nombreux tatoueurs aux USA en déblayant sérieusement le chemin pour la (bonne) cause de l'encre dans le courant du XXème siècle.

Elle présente ses pâtisseries lors des conventions de tatouage. La mythique et le piquant de l'esthétique pin-up est aussi une source d'inspiration. Elle s'est aussi amusée à recréer en cupcakes l'univers de Las Vegas Parano pour l'anniversaire d'un jeune qui soufflait ses dix-huit bougies. Son incursion dans le monde du pape halluciné du Gonzo journalisme a d'ailleurs retenu l'attention de Fluctuat. Mais elle n'est pas seulement tournée vers le passé. La chanteuse Rihanna (aujourd'hui embarquée dans une embrouille avec les Seapunk) a aussi eu droit à son gâteau. Gros ou petit format, elle note quand même que les "gens préfèrent actuellement les cupcakes aux gros gâteaux".

Depuis sa participation à l'exposition "Eat Your Heart Out" où le public (...) Lire la suite sur fluctuat.net

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.