La culture woke et le pronom personnel « iel » intègrent le dictionnaire

·1 min de lecture
Le célèbre dictionnaire « Le Robert » a intégré sur son site, en octobre, le pronom personnel « iel », au nom d'une démarche « inclusive ». (Image d'illustration)

Cette nouveauté figure dans la version numérique du Robert, rapporte « Le Figaro ». Elle pourrait intégrer l'édition papier de 2022.

L'écriture inclusive s'invite dans le dictionnaire. Comme l'a repéré Le Figaro, le célèbre dictionnaire Le Robert a intégré sur son site, en octobre, le pronom personnel « iel », au nom d'une démarche « inclusive ». Comme chaque mois, les lexicographes de l'enseigne ajoutent des nouveaux mots qui s'inscrivent dans le langage populaire. Parmi les derniers en date, on retrouve ainsi « passe sanitaire », « antivax » mais aussi le fameux « iel », indique le quotidien. Celui-ci est défini comme étant un « pronom personnel sujet de la troisième personne du singulier et du pluriel, employé pour évoquer une personne quel que soit son genre. L'usage du pronom iel dans la communication inclusive (sic). »

« On a constaté que ce mot prenait de l'ampleur et nous l'avons intégré », souligne au Figaro Marie-Hélène Drivaud, lexicographe au Robert. Si cet ajout est pour le moment temporaire, il pourrait bien intégrer l'édition papier de 2022. Le Robert défend que la langue française « ne doit stigmatiser personne ». Cet ajout va dans le sens de la démarche « woke », qui vise à défendre les « opprimés » et les « dominés ». Le pronom personnel « iel » permet ainsi d'inclure certaines catégories comme les personnes non-binaires, qui ne se reconnaissent ni homme, ni femme.

À LIRE AUSSIComment le « wokisme » s'est emparé de l'Amérique

Un pronom « inutile et discourtois »

Cette nouveauté ne manque toutefois pas de détracteurs. « On touche à un pronom, au système de la langue. Or, le [...] Lire la suite

VIDÉO - Décès du linguiste français Alain Rey, figure du dictionnaire "Le Robert"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles