Culture : "Il n'y a pas de cluster dans les salles de théâtre et de cinéma", affirme Sébastien Azzopardi

La crise sanitaire à l'origine du reconfinement a des incidences économiques pour de nombreux secteurs, et celui de la culture fait sans doute partie des plus durement touchés. "Lors du dernier confinement, nous avons fermé nos portes pendant sept mois, souligne Sébastien Azzopardi, co-directeur du Théâtre du Palais-Royal. Nous n'avons pas pu gagner notre vie pendant la moitié de l'année et là, ça recommence. C'est vraiment très dur pour tout le monde." "Ne pas être la dernière roue du carrosse" S'il a du mal à digérer cette nouvelle fermeture des lieux d'activité culturelle, le comédien espère surtout que la réouverture pourra avoir lieu le plus tôt possible. "Dans les salles de théâtre et de cinéma, il n'y a pas de cluster, assure-t-il. Les gens ne touchent à rien, ils portent le masque et respectent la distanciation sociale. Nous, ce que l'on souhaite maintenant, c'est rouvrir dès que possible et ne pas être la dernière roue du carrosse."