Culture : dans "Sa majesté des chats", Bernard Werber tente de percer le secret de nos amis félins

France 2

Vendredi 4 octobre, au Grand Rex, à Paris, se déroulait un festival pas comme les autres : le Festival des Chats, imaginé par Bernard Werber, ponctué de conférences, de vidéos et de sketchs... L'écrivain avait amené avec lui un objet fétiche, une statuette de la déesse égyptienne Bastet, représentée en tant que chat. Il a profité de l'événement pour présenter son nouveau roman, Sa majesté des chats (Albin Michel). Selon lui, "aucun être humain ne peut comprendre un chat (...) parce qu'ils sont dans une autre logique". "Quand on vit avec un chat, on est avec une œuvre d'art. Même siil rate un saut, le chat va toujours garder sa dignité. C'est un animal élégant. Observer un chat, c'est une leçon de philosophie et une leçon de gymnastique", estime-t-il. Dans les coulisses, Bernard Werber retrouve la vétérinaire Laetitia Barlerin, qui l'a aidé à préparer son livre. Il y a 13 millions de chats dans notre pays et autant d'amoureux des félins. Bernard Werber n'aura pas de mal à trouver des lecteurs pour son nouveau roman.

Réédition de l'album mythique "Abbey Road"

Cinquante ans après sa sortie, l'album Abbey Road des Beatles fait son retour au top du hit-parade. "Une nouvelle édition vient de sortir. On ne peut pas parler de cet album sans parler de la mythique pochette, qui montre les quatre musiciens sur un passage piéton. Lors de sortie, l'album était resté numéro un au Royaume-Uni durant 17 semaines. 'Abbey Road' va donc retrouver les rayons (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi