Culture : l'essor des podcasts en France

Dans le vacarme des transports en commun, pour s'évader il y a ceux qui dévorent des pages et ceux qui préfèrent écouter, mais pas forcément de la musique. Julie Nicolas écoute des podcasts. Des contenus sonores qui sont le plus souvent gratuits. Une fois téléchargé sur son téléphone grâce à une application, elle choisit elle-même quand son programme préféré commence. Elle en écoute 3 par jour. "Le temps dans les transports pourrait presque être gâché parce que je ne peux pas faire grand-chose alors je peux en profiter pour apprendre quelque chose de nouveau, avoir des nouveaux points de vue sur des sujets qui m'intéressent", explique Julie Nicolas. 75% des auditeurs s'estiment prêts à payer pour écouter des podcasts Les podcasts permettent d'écouter des programmes en français, mais pas seulement. "J'écoute un podcast basque qui parle de plein d'histoires de pays d'Amérique latine. Comme je suis loin d'être bilingue, c'est très utile". Comme elle, les Français sont de plus en plus accrocs aux podcasts. 9% déclarent en écouter au moins une fois par semaine. Et selon une étude, 3 auditeurs sur 4 s'estiment prêts à payer pour accéder à leurs contenus préférés.