Culture : une cagnotte en ligne pour sauver le musée de l'Éventail, menacé de fermeture

Dans le Xe arrondissement de Paris, le musée de l'éventail est un endroit hors du temps. Classé monument historique, le musée-atelier sert d'écrin à une collection unique d'éventails, allant du XVIe au XXIe siècle. Dans les tiroirs d'Anne Hoguet, la gardienne des lieux, 2 500 éventails sont destinés au théâtre, au cinéma ou encore à l'opéra. On y trouve notamment celui utilise par Fanny Ardant dans le film Ridicule, ou encore celui de Kirsten Dunst dans Marie-Antoinette. Une cagnotte pour sauver le musée Ce trésor est aujourd'hui menacé : peu d'entrées d'argent, un loyer qui atteint les 3 200 euros mensuels, et des dettes qui s'accumulent depuis six ans. "Ils ont demandé l'expulsion et la saisie des biens, c'est à dire la collection, tout le mobilier, explique Anne Hoguet, également maître d'art éventailliste. J'ai une retraite de 1 300 euros par mois, je suis retraitée active puisque j'ai 75 ans, ce n'est pas avec ça que je peux payer ces arriérés." Face au refus de négocier de son créancier, ses clients américains ont lancé une cagnotte pour sauver le musée et son patrimoine unique. La mairie de Paris, propriétaire de l'immeuble, s'est également saisie du dossier et a obtenu un nouveau sursis.