Culture : à Bayonne, le public se réunit pour soutenir son cinéma indépendant

A Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), les habitués de l'Atalante sont venus devant leur cinéma favori, samedi 13 mars. Ils tenaient à exprimer leur solidarité avec l'équipe de l'établissement. Depuis un an, la petite salle indépendante n'a été ouverte qu'à peine cinq mois. "On les soutient et on espère vivement une réouverture le plus tôt possible, parce que ça nous manque énormément", commente une cliente, tandis qu'un étudiant félicite le cinéma pour ses pratiques tarifaires en faveur des jeunes. "Il y a toujours eu des tarifs étudiants à l'Atalante, et du coup c'est un peu une sorte de bulle d'air (…) quand on finit les cours", explique ce dernier. Craintes pour l'avenir Les salaires des 15 salariés de l'Atalante sont pris en charge pour cette année. Les inquiétudes sont liées à l'avenir, et un éventuel manque de visibilité lors de la réouverture. Ce geste de soutien a touché le personnel. "Au nom de toute la structure, de l'ensemble de l'équipe, vraiment un grand merci, ça nous fait chaud au cœur", a déclaré un membre du personnel.