Dans le cul-de-sac bosnien, les migrants supplient l'UE d'ouvrir la porte

Des milliers de migrants restent coincés dans le cul-de-sac bosnien sur la route de l'Union européenne, éparpillés dans la forêt ou squattant des maisons inhabitées. Bruxelles dénonce leurs conditions de vie misérables, exigeant que les autorités locales leur fournissent des abris dignes, mais les migrants n'ont aucune envie de rester dans ce pays pauvre des Balkans. Mohammad a déjà essayé 30 fois de passer en Croatie. Il va bientôt faire une 31ème tentative.