Dans le cul-de-sac bosnien, les migrants supplient l'UE de déverrouiller la porte

Le migrant afghan Mohammad Amin Ibrahimi vit avec sa famille dans une maison abandonnée, le 30 janvier 2021 à Bosanska Bojna, près de la frontière entre la Croatie et la Serbie