Publicité

Les Cubains manifestent contre les pénuries de courant et de nourriture

Cuba a vu, dimanche 17 mars, les manifestations les plus importantes depuis la mobilisation historique de l'été 2021 lorsque des centaines de personnes se sont rassemblées dans plusieurs villes du pays aux cris de « courant » et « nourriture ». Les habitants protestent contre les coupures d'électricité à répétition et les pénuries, car la situation économique de l'île communiste s'est encore aggravée depuis deux ans.

La situation est tellement difficile qu'elle rappelle à de nombreux habitants la crise qu'a connue Cuba lors de la chute de l'Union soviétique, en 1991 : l'île avait alors perdu son principal soutien économique et vécu de très graves pénuries.

Aujourd'hui, la récession n'est pas du tout aussi profonde qu'au début des années 1990. Mais d'après l'ONG indépendante Observatoire cubain des droits de l'homme, près de neuf habitants sur dix vivent sous le seuil de pauvreté absolue.

L'inflation a atteint 30% sur an, d'après les chiffres officiels. Les files d'attente pour obtenir quelques kilos de riz ou du café sont quotidiennes. Le gouvernement ne parvient pas à fournir les produits de base en théorie accessibles avec la carte de rationnement. Les prix ont explosé sur le marché parallèle.

La Havane a même demandé, le mois dernier, de l'aide au Programme alimentaire mondial (PAM) de l’ONU pour fournir du lait en poudre aux enfants. Une demande inédite pour le pays : si ce recours avait déjà eu lieu, cela était uniquement lors de catastrophes naturelles.


Lire la suite sur RFI