Cuba rouvre l'aéroport de La Havane après plus de sept mois de fermeture due à la pandémie

·2 min de lecture

La Havane se rouvre au tourisme. Après plus de sept mois de fermeture, due à l’épidémie de coronavirus, l’aéroport de la capitale cubaine reprend du service. Le pays considère avoir controlé la propagation de la Covid-19 avec 7 590 cas sur un 11,2 millions d’habitants. Cuba rouvre donc ses frontières au tourisme international, un secteur crucial pour l’économie du pays déjà en grande difficulté.

Avec notre correspondante à La Havane, Domitille Piron

L’aéroport José Marti de La Havane prêt pour la « nouvelle normalité ». C’est ainsi qu’on appelle ici la situation adaptée à la présence du coronavirus. À l'arrivée à l’aéroport un test PCR sera effectué à tous les voyageurs qui devront payer une taxe sanitaire de 30 dollars afin de couvrir les coûts du protocole de sécurité mis en place par Cuba.

Les touristes seront ensuite amenés à s’isoler durant quelques jours, comme l’explique le docteur Duran, en charge du suivi de l’épidémie dans le pays : « Un voyageur qui entre dans notre pays devra refaire un test PCR au cinquième jour, parce qu’il arrive que le jour de l’arrivée le virus ne soit pas encore détectable. Et au cinquième jour, il peut apparaître, donc le voyageur devra limiter ses déplacements durant 5-6 jours. »

À lire aussi : Coronavirus: à Cuba, La Havane sort d'un mois de confinement total

Cuba rouvre ses frontières avec un protocole sanitaire stricte car le pays a besoin du tourisme après plus de 8 mois de fermeture, mais ne peut pas se permettre une crise sanitaire.

En grandes difficultés économiques, aggravées par les sanctions américaines, le pays fait face à l’épidémie dans un contexte de crise économique et compte sur le tourisme pour relancer l’économie.

À lire aussi : Coronavirus: Cuba se tient prête au retour des touristes étrangers sur ses plages