Cuba: explosion meurtrière dans un hôtel de luxe en travaux de La Havane

Une forte explosion a ravagé ce vendredi 6 mai un hôtel de luxe du centre de La Havane, qui était en travaux. La présidence cubaine a annoncé sur Twitter dans un nouveau bilan qu'au moins 22 personnes ont perdu la vie, que plus de 50 personnes ont été blessées, dont onze se trouvent dans un état grave. Une fuite de gaz pourrait être à l'origine de ce drame meurtrier.

Les quatre premiers étages de l'hôtel Saratoga, établissement emblématique classé cinq étoiles, doté de 96 chambres, deux restaurants et d'une piscine sur le toit, ont été soufflés par la terrible explosion.

En travaux, l'hôtel, jadis fréquenté par Madonna, Mick Jagger, Rihanna et Beyoncé, était fermé aux touristes. Seuls s'y trouvaient des employés en train de préparer sa réouverture, prévue le 10 mai.

« Ce n'était ni une bombe, ni un attentat, c'est un regrettable accident », a déclaré le président Miguel Diaz-Canel, depuis les lieux du drame, mettant fin aux débats naissants sur les réseaux sociaux.

L'explosion s'est produite vers 11 heures (heure locale). Quelques minutes plus tard, un épais nuage de fumée et de poussière se répandait encore sur l'avenue du Prado, où se trouve l'hôtel de luxe.

« Les travaux de recherche et de secours continuent dans l'hôtel, où il est possible que d'autres personnes soient coincées », a déclaré le premier secrétaire du Parti communiste à La Havane.

Plusieurs véhicules ont par ailleurs été détruits à proximité du bâtiment, construit en 1880 pour y héberger des magasins, avant d'être transformé en hôtel en 1933, puis de monter en gamme en 2005.

►Lire aussi : Une réunion entre hauts représentants américains et cubains sur les questions migratoires

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles