Cuba : un 1er-Mai avec un Raúl Castro “ressuscité”

Cuba : un 1er-Mai avec un Raúl Castro “ressuscité”

Depuis deux ans et l’apparition du Covid-19, le régime cubain n’avait pas pu célébrer le 1er-Mai, la Fête du travail, passage obligé de la dictature. Celle-ci avait convoqué ce dimanche, pour l’occasion, les travailleurs à se rassembler dans toutes les villes du pays, notamment sur la place de la Révolution, à La Havane.

Sur la tribune principale, Raúl Castro, en uniforme de l’armée, a réapparu en public, pour la première fois depuis bientôt un an, après la grande manifestation spontanée du 11 juillet 2021, qui avait rassemblé via les réseaux sociaux des centaines de milliers de personnes contre la crise économique et la dictature.

Une manifestation sévèrement réprimée et que la presse officielle s’est bien gardée d’évoquer directement ce dimanche 1er mai.

“Résistance, créativité, patriotisme : voilà ce qui nous définit, nous les Cubains”, titre ce lundi 2 mai Granma, le quotidien officiel du Parti communiste de Cuba (PCC).

Si “le leader de la Révolution […], le général Raúl Castro Ruz”, n’a pas prononcé de discours, il a commenté, après le rassemblement, toujours selon la une de Granma : “Avec mes 91 ans, j’ai le cœur empli de joie.” En fait, il ne fêtera son anniversaire qu’en juin…

Pour nos héros, pour nos martyrs

Toujours en première page, repris sur son site, le quotidien commence son article ainsi :

“L’aube de mai est venue chargée d’espoir, envahie par une avalanche patriotique. Une fois de plus, des millions de Cubains ont marché pour écarter ainsi cette chimère, si l’ennemi y croyait encore, que notre peuple était capable de tourner le dos à sa révolution.”

Le discours a été prononcé par Ulises Guilarte de Nacimiento, secrétaire général de la Central de Trabajadores de Cuba – syndicat unique – et membre du bureau politique du PCC.

Discours évidemment repris dans son intégralité par Granma, dans cet autre article :

“Nous ne plierons pas. Cuba vit et travaille pour son présent et son avenir. Nous défendrons notre socialisme […]. Pour nos héros, pour nos martyrs, pour Fidel, pour Raúl, pour la continuité.”

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles