Le CSA condamné à verser 1,1 million d’euros à C8 après le canular morbide de Cyril Hanouna

L’affaire avait fait grand bruit : le 3 novembre 2016, une vive polémique éclatait en raison d’une caméra cachée diffusée sur C8. Cyril Hanouna faisait alors croire à Matthieu Delormeau qu’il avait tué quelqu’un et qu’il allait lui faire porter le chapeau. « J’ai cru que j’avais un homicide involontaire sur les bras, que j’allais prendre cinq ans de prison, avait confié le chroniqueur, chamboulé. J’ai explosé en sanglots. » Un épisode d’autant plus sordide que le chroniqueur n’avait appris la vérité que le lendemain du canular, après une longue nuit d’angoisse. Signalée au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel par de nombreux téléspectateurs, la séquence avait donné lieu à une très lourde sanction : C8 a été privée de publicité pendant une semaine au moment de la diffusion de Touche pas à mon poste, ainsi que dans le quart d'heure qui suit et celui qui précède le programme. De quoi créer un grand manque à gagner pour la chaîne…

La conclusion d’une bataille de trois ans

Dès la condamnation, tombée en juin 2017, C8 a fait savoir qu’elle entreprendrait des démarches pour se défendre. La chaîne a, au bout d’une longue procédure, réussi à faire annuler la sanction du CSA auprès du Conseil d’État. En juin 2018, les juges ont estimé que Matthieu Delormeau n'avait « pas été montré sous un jour dégradant et humiliant » et invalidé la décision. C8 a logiquement demandé une compensation : estimant avoir perdu 4,1 millions d’euros à cause de cette interdiction de publicité, elle a réclamé cette

Retrouvez cet article sur Voici

Dérapages dans TPMP : cette somme mirobolante que le CSA pourrait verser à C8
Affaire Thierry Samitier : Cyril Hanouna dans le viseur du CSA
VIDEO Cyril Hanouna tacle C8 et l’accuse d’avoir censuré Laurent Baffie
VIDEO TPMP : Lino, le fils de Cyril Hanouna, fait une blague en direct à Isabelle Morini-Bosc
VIDEO Cyril Hanouna : la belle proposition de l’animateur à Clara Morgane après son élimination de DALS