Cryptomonnaies : une première vente aux enchères de bitcoin en France

·1 min de lecture

Ce mercredi 17 mars aura lieu la première vente aux enchères judiciaire de bitcoins en France dans un contexte spéculatif très porteur autour de cette cryptomonnaie. Les 611 bitcoins sont à vendre, soit plus de 28 millions d’euros, proviendraient majoritairement de saisies réalisées dans le cadre de l'affaire Gatehub, encore en cours de jugement. Entre envolée du cours du bitcoin et organisation d'une vente s'adressant aussi aux petits épargnants, les enchérisseurs sont au rendez-vous.

Ils avaient jusqu’alors l’habitude d’enchérir sur des voitures de sport ou des villas en bord de mer. Ce mercredi 17 mars, les amateurs de vente aux enchères judiciaire pourront cette fois-ci faire monter les offres sur une cryptomonnaie en vogue : le Bitcoin." C’est la première fois qu’une vente aux enchères publiques judiciaire de Bitcoins est organisée en France ", nous explique Me Ghislaine Kapandji, commissaire-priseur à l’étude parisienne Kâ-Mondo, à qui l’Agence de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC) a confié la vente. Cette première francophone est rendue possible par la " loi Macron " du 7 août 2015, qui autorise les commissaires-priseurs à vendre des biens mobiliers incorporels. Habituellement, les ventes aux enchères judiciaires ont tout d'une affaire gagnant-gagnant : les acheteurs y trouvent l'occasion d'acquérir à prix réduit œuvres d'art, objets de luxe et biens immobiliers d'exception et les richesses accumulées par le crime organisé sont en quelque...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République