Cryptomonnaies : Binance nie son implication dans l'enquête sur la disparition de milliers d'euros de cryptoactifs

·1 min de lecture

Eclaboussée par une affaire de disparition de cryptoactifs, Binance, l'une des deux plus grandes plateformes mondiales d'échanges de cryptomonnaies, dément toute implication. Binance a démenti mercredi détenir un compte du gestionnaire français RR Crypto, visé par une enquête après la disparition de dizaines de millions d'euros de cryptoactifs. "Du fait que les enquêtes sont en cours, nous ne sommes pas en mesure de fournir plus d'explications. Cependant, nous sommes en mesure de confirmer publiquement ce qui suit et nous le faisons : RR Crypto ne détient aucun compte d'entreprise avec Binance", affirme la société d'échanges basée à Hong-Kong, dans un communiqué transmis à l'AFP. Une enquête a été ouverte par la section cybercriminalité du parquet de Paris après la disparition de plusieurs dizaines de millions d'euros - entre 40 et 58 millions selon la presse spécialisée - placés par l'association RR Crypto, spécialiste de la gestion de cryptoactifs et basée dans la périphérie de Dijon (Côte-d'Or), avait-on appris mardi de source judiciaire.

>> Découvrez notre newsletter 21 Millions destinée aux investisseurs en cryptomonnaies

Plusieurs milliers de membres de l'association ont été prévenus dimanche soir par un courriel du président-fondateur de RR Crypto que les fonds confiés se sont volatilisés après que "le portefeuille de cryptoactifs" prétendument ouvert par l'association sur la plateforme d'échanges Binance a été "réinitialisé", selon le site internet Le Journal du Coin et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

De lourdes peines de prisons prononcées dans l'affaire de fraude à la TVA sur la vente de voitures d'occasion
Nucléaire : l’Iran a déjoué une opération de "sabotage"
Chine : un visio inédit entre Xi Jinping et trois astronautes dans l'espace
Covid-19 : plus de 150 employés d'un hôpital américain licenciés pour avoir refusé la vaccination
Brexit : des Britanniques vivant dans l'UE privés d'accès à l'emploi et d'allocations ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles