Cryptomonnaie: le cours du bitcoin dégringole

Le bitcoin est à son plus bas niveau depuis février. Après son record historique en mars à 73 000 dollars, la reine des cryptomonnaies est passée vendredi 5 juillet sous la barre des 57 000 dollars. Plusieurs signaux négatifs expliquent cette dégringolade.

La chute est la conséquence d'un afflux de bitcoin sur le marché, ceux de la plateforme Mt. Gox en faillite ont déjà été écoulés et le gouvernement allemand pourrait en revendre encore plus. Des dizaines, voire quelques centaines de milliers de bitcoins revendus sur le marché en si peu temps : l'offre dépasse la demande.

« Il y a des effets de mimétisme », explique Jérôme Mathis, professeur de finance à l'université Paris-Dauphine. « La moindre mauvaise nouvelle sonne comme un signal qui fait que tout le monde s’aligne dessus, parce qu'il ne faut pas oublier que la seule unique et raison de détention du bitcoin, c'est la spéculation : pouvoir revendre un jour plus cher. Et donc on est dans une logique de marché où la moindre mauvaise nouvelle peut déclencher une chute massive des cours. »

À lire aussiBitcoin: qu'est-ce que le «halving»?

Une valeur qui reste élevée

Mais le bitcoin pourrait aussi entraîner dans sa chute d'autres cryptomonnaies. « Quand le bitcoin va bien, toutes les cryptomonnaies remontent, quand il va mal, elles baissent toutes. Bitcoin a perdu 5% en 24h, la deuxième cryptomonnaie Ether a, elle, perdu 8 %, et d’autres 10 %. Cela peut être amplifié dès lors qu'on va avoir une forte chute », souligne Jérôme Mathis.


Lire la suite sur RFI