Crues : inquiétude à Argentat-sur-Dordogne

À Argentat-sur-Dordogne (Corrèze), 150 personnes ont été évacuées dans la nuit de lundi à mardi 2 février. Il a fallu mettre à l’abri les riverains de la rivière qui menaçait de monter. Par précaution, les habitants ont été placés dans un gymnase où ils ne sont pas restés longtemps. Le dispositif a, en effet, été levé, dans la nuit aux alentours de 4 heures du matin, précise Isabelle Delion, journaliste pour France Télévisions. La vigilance reste de mise À Argentat, les inquiétudes se concentraient sur la rivière la Maronne qui devait monter jusqu’à 3,80 mètres. Elle n’a atteint finalement que 3,30 mètres et depuis 6h30, mardi, elle a reculé d’environ un mètre. La vigilance reste de mise. Il faut faire attention notamment lors des déplacements entre le domicile et le travail. Les cours d’eau restent également sous surveillance. 19 départements sont toujours en vigilance orange mardi matin.