Crues : la Gironde se réveille une nouvelle fois les pieds dans l’eau

La décrue a commencé au petit matin à La Réole, en Gironde, jeudi 4 février, mais cela se fait centimètre par centimètre. Il y avait à minuit 10,20 mètres d’eau à Marmande, puis 10,12 mètres à 7 heures du matin. Ces fortes hauteurs d’eau vont perdurer plusieurs jours. Les sinistrés vont devoir patienter, comme au village de Couthures-sur-Garonne (Lot-et-Garonne), où 90 % des maisons sont inondées, avec 80 centimètres d’eau à l’intérieur. Digues fragilisées Le fleuve charrie toujours d’énormes volumes d’eau : 6 000 m³ par seconde. Et cela fragilise les digues, comme à Port-Sainte-Marie, où l’ouvrage a été mis sous haute surveillance, car il menace de céder. Enfin, nous avons rencontré beaucoup d’axes coupés. Il est par exemple impossible de rejoindre Marmande par le sud, explique le journaliste de France Télévisions David Basier, en direct de La Réole.