Publicité

Face aux crues, des centaines d'évacuations préventives en Indre-et-Loire et dans la Vienne

Depuis samedi, des centaines d'évacuations ont été ordonnées en Indre-et-Loire et dans la Vienne, en raison des fortes crues des rivières. Un kayakiste était toujours recherché dimanche soir en Haute-Vienne.

Plus de 200 évacuations ont eu lieu en Indre-et-Loire et dans la Vienne, en raison des fortes crues des rivières depuis samedi dans le centre-ouest de la France. Plusieurs centaines de personnes étaient en cours d'évacuation, dimanche 31 mars au soir, dans un faubourg de Chinon et dans les villages alentours en prévision de la montée des eaux de la Vienne.

"Alerte extrêmement grave (...) Quittez votre logement après fermeture de l'eau, du gaz et de l'électricité", ont pu lire les habitants de Chinon (Indre-et-Loire) sur leur téléphone portable.

Au même moment, des dizaines de camions de pompiers étaient stationnés sur le quai Danton, au bord de la Vienne en Crue, et sur le pont routier qui relie le centre-ville au faubourg Saint-Jacques, sur la rive opposée, a constaté une journaliste de l'Agence France-Presse (AFP).

Au total, "750 personnes seraient potentiellement concernées par des évacuations préventives liées à la montée des eaux sur les secteurs de Chinon, Savigny-en-Véron, Beaumont-en-Véron et Saint-Germain-sur-Vienne", avait annoncé la préfecture d'Indre-et-Loire un peu plus tôt dans un communiqué de presse.

Deux centres d’hébergement d’urgence, un gymnase et un centre de loisirs, "vont être armés par les associations de sécurité civile", a-t-elle précisé, alors que 150 gendarmes et sapeurs-pompiers sont toujours engagés spécifiquement sur la crise.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Intempéries : un mort et plusieurs personnes portées disparues dans le sud-est de la France
Inondations en France : début de décrue dans le Pas-de-Calais, toujours sous l'eau
En images : le Pas-de-Calais inondé, record de pluie en France