Publicité

Crues en France : la Côte d'Or, l'Yonne et la Saône-et-Loire placés en vigilance rouge

Trois départements, la Côte d'Or, l'Yonne et la Saône-et-Loire, restent en vigilance rouge ce lundi soir. La décrue de la Vienne a commencé dans la même journée à Chinon (Indre-et-Loire), où la population avait été appelée la veille à évacuer en raison de la montée des eaux. Sept autres départements restent en vigilance orange. Un kayakiste demeure toujours recherché en Haute-Vienne.

Plusieurs cours d'eau menacent encore de déborder. Météo-France placait dans la soirée du lundi 1er avril trois départements en vigilance rouge, la Côte-d'Or, l'Yonne et la Saône-et-Loire, en raison de risques de fortes crues. Cette alerte est activée à cause d'un danger de "crue majeure sur l'Armançon (Côte-d'Or et Yonne)", précise l'institut météorologique.

Les flots de la Vienne restent tumultueux à Chinon, en Indre-et-Loire, même si une légère décrue s'amorce. Sur les arcades du pont routier, l'eau laisse des traces d'humidité en se retirant, constate une journaliste de l'AFP sur place.

"La décrue est nette, elle a commencé cette nuit", a déclaré le préfet de l'Indre-et-Loire, Patrice Latron, lors d'une conférence de presse à Chinon, estimant l'épisode "exceptionnel".

"C'est une belle crue mais pas la crue du siècle"

La Vienne s'affiche lundi matin aux alentours de 5,40 mètres et observe "un plateau", a précisé à l'AFP Dominique Marteau, agent de la Dreal Nouvelle-Aquitaine à Poitiers chargé de mesurer le débit de la rivière pour la carte de vigilance nationale Vigicrues. La préfecture d'Indre-et-Loire a dit continuer de "surveiller de près Chinon".

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Face aux crues, des centaines d'évacuations préventives en Indre-et-Loire et dans la Vienne
Intempéries : un mort et plusieurs personnes portées disparues dans le sud-est de la France
Île-de-France, Normandie, Hauts-de-France : la neige recouvre la moitié nord de la France