Crue : les sinistrés du Lot et Garonne face aux dégâts

Après trois jours d'une crue historique, la Garonne a commencé à regagner son lit, vendredi 5 février. À Marmande (Lot-et-Garonne), dans les quartiers les plus touchés, certaines familles reviennent. Suivis par les équipes de France Télévisions, des retraités regagnent leur domicile pour la première fois après l'avoir quitté mercredi 3 février, en catastrophe. Ils avaient déjà été inondés 40 ans auparavant. "Le moral à zéro" Dans cette maison, l'eau est montée de plus d'un mètre en quelques heures. Ce jeune couple venait à peine de rénover son habitation : "on a dû mettre quatre ans pour la mettre dans un état correct et (...) la voir dans un état comme ça, on a le moral à zéro". Après les constations des dégâts, il faudra faire l'inventaire. Un moment délicat pour cette habitante qui reconnaît ne pas avoir "le courage d'aller en bas". Vendredi 5 février, la Garonne baisse de près de 10 centimètres chaque heure, mais les pluies annoncées ce week-end pourraient ralentir la décrue attendue.