Un CRS peut-il gagner "500 euros par week-end", comme l'a affirmé l'un d'eux face au "gilet jaune" Maxime Nicolle ?

Anne Brigaudeau
Lors d'un échange filmé par "Fly Rider" lors de la 22e journée de mobilisation des "gilets jaunes" à Toulouse samedi, un CRS s'est vanté de gagner cette somme chaque week-end.

La séquence fait réagir et soulève des questions. Lors de la 22e journée de mobilisation des "gilets jaunes" à Toulouse (Haute-Garonne), samedi 13 avril, un CRS a lancé à Maxime Nicolle, l'une des figures du mouvement : "Je prends 500 euros par week-end. Vous, je ne suis pas sûr que vous les ayez". Vrai ou faux ?


Maxime Nicolle venait de comparer le fonctionnaire à un "Robocop". Difficile de dire toutefois si, dans la vidéo, le policier est sérieux ou ironique. Reste que la somme de 500 euros évoquée par le CRS a suscité de nombreuses réactions. Dimanche matin, la vidéo diffusée sur Facebook avait ainsi été visionnée près de 50 000 fois et les commentaires critiquant cette somme étaient nombreux.

Des journées entières peuvent être payées en heures sup'

Pour le secrétaire national CRS-Unsa police David Michaux, contacté par franceinfo, ce chiffre est très exagéré. Il détaille ainsi les primes auxquelles a droit un CRS. "S'il est en déplacement, comme ça semble être le cas ici, le CRS touche une indemnité journalière d'absence temporaire, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi