Crop top à l'école: Mélenchon compare Macron à Khomeini

·2 min de lecture
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Jean-Luc Mélenchon a découvert la signification du crop top. Il s'en est pris aussitôt à Emmanuel Macron avec une comparaison peu flatteuse.

ÉCOLE - Le crop top à l’école n’en finit pas de faire parler les politiques. Après les déclarations d’Emmanuel Macron au magazine Elle sur le fameux vêtement, Jean-Luc Mélenchon a d’abord découvert son existence, puis cru à “une blague”.

Lors d’une conférence de presse donnée pour lancer la campagne de dons pour la présidentielle 2022, le leader de la France Insoumise est allé jusqu’à comparer le Président de la République à l’ayatollah Khomeini.

“Alors, maintenant, nous avons deux penseurs de l’habillement féminin, l’ayatollah Khomeini, suivi de l’ayatollah Khameini, et monsieur Macron, a-t-il déclaré ironiquement jeudi 1er juillet (voir la vidéo en tête d’article), qui décide de la longueur à partir de laquelle une jeune femme ou une jeune fille ou une fillette se comporte d’une manière décente ou non.”

“Tenue décente exigée”

Dans l’interview en question, Emmanuel Macron s’est dit une nouvelle fois hostile, comme son ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer, au port du crop top à l’école.

″À l’école, je suis plutôt ‘tenue décente exigée’, aussi bien pour les filles que pour les garçons. Tout ce qui vous renvoie à une identité, une volonté de choquer ou d’exister n’a pas sa place à l’école. On peut tenir compte de la part de fantaisie d’un ado et tenir bon sur certains principes” a répondu le chef de l’État. 

Interrogé sur la question sur FranceInfo, le ministre de l’Éducation persiste et signe. “Sur le sujet de la tenue vestimentai...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles