Croissance : quel est l'impact de l'immigration en France ?

·1 min de lecture

En France, l'immigration est peu nombreuse et peu qualifiée. C'est l'enseignement principal d'une étude du Conseil d'Analyse Économique (CEA) publiée mardi. Cette enquête, consacrée à l'aspect économique de l'immigration rappelle, entre autres que la France est un pays qui accueille beaucoup moins d'immigrés que la moyenne des pays de l'OCDE. Elle insiste aussi sur les nombreux efforts à faire pour attirer des travailleurs plus qualifiés.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Le constat de départ est en effet que l'immigration qualifiée est toujours un vecteur de croissance. Pour les économistes à l'origine de l'étude, dans le débat public en France, le thème de l'immigration est principalement vu sous le prisme des aspects identitaires et sécuritaires, mais les enjeux économiques, eux, ne sont jamais discutés.

0,41% de la population en 2019

Dans l'Hexagone, le flux d'arrivées en 2019 représentait 0,41% de la population, soit deux fois moins que la moyenne des pays de l'OCDE. En revanche, il s'agit d'une immigration peu qualifiée, venant à 70% du continent africain et qui se concentre dans les grandes métropoles. Parmi les autres points soulignés par cette étude, le fait que l'immigration n'a quasiment aucun effet sur les salaires ou les finances publiques.

>> LIRE AUSSI - Présidentielle : Darmanin regrette "l'obsession" de certains candidats sur l'immigration

Le Conseil d'Analyse Économique incite donc à repenser la politique migratoire, et ce, de p...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles