La croissance chinoise plonge au deuxième trimestre 2022

Selon les chiffres publiés vendredi 15 juillet par le bureau national des statistiques, le PIB chinois a augmenté de 0,4% au deuxième trimestre par rapport à l’année dernière, en raison notamment des mesures drastiques de lutte contre l’épidémie.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

C’est le verre à moitié vide ou le verre à moitié plein. Pour les médias d’État chinois ce vendredi 15 juillet, la croissance en recul par rapport au taux de 4,8% observés au cours des trois premiers mois de l’année serait « conforme aux attentes du marché » écrit le Global Times. Pour le journal filiale du Quotidien du Peuple, cette contre-performance est à replacer dans le contexte « des épidémies [qui ont frappé] les grandes villes et des incertitudes mondiales ».

Les confinements à répétitions des mégalopoles chinoises, notamment sur la côte Est, où se trouvent encore une majorité des usines de l’ex-atelier du monde, a perturbé les chaînes de production. Et si Fu Linghui, le porte-parole du Bureau national des statistiques, insiste sur la « reprise stable » de l’économie chinoise, il est forcé de concéder que les conditions d’une reprise durable ne sont pas encore réunies.

►À lire aussi : Pour contrer l'inflation du prix du porc, la Chine envisage de puiser dans ses réserves stratégiques

Stagflation et morosité


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles