Une croisière tourne court après une épidémie de gastro

LExpress.fr
L'épidémie de gastro-entérite, qui a touché 475 personnes, a obligé le paquebot géant à revenir au port en Floride.

Petite maladie, grosse conséquence. Un bateau de croisière, victime d'une épidémie de gastro-entérite, a été obligé d'avancer son retour en Floride d'une journée, rapporte CNN. Près de 500 passagers et membres d'équipages du Oasis of the Seas, troisième plus gros paquebot du monde, sont touchés.  

Plusieurs escales annulées

Parti dimanche dernier de Port Canaveral, à Orlando, en Floride, le bateau devait rejoindre la Jamaïque. Mais au lieu du voyage idyllique dans les eaux chaudes des Caraïbes, la croisière s'est transformée en cauchemar. Dès le mercredi, plus de 170 passagers étaient atteints et la Jamaïque a refusé de laisser débarquer les passagers. Plusieurs autres escales ont également dû être annulées.  

Malgré les efforts de l'équipage pour tenter de désinfecter le navire, 475 personnes sont tombées malades à bord de ce paquebot géant qui peut en transporter jusqu'à 6000. A terre, un triage a été prévu à Port Canaveral où les passagers étaient attendus ce samedi matin. 

Les passagers intégralement remboursés

De son côté, la compagnie a finalement décidé de rembourser l'intégralité du voyage à tous les croisiéristes, malades ou non. "Nous sommes désolés de cette malheureuse circonstance. Nous apprécions votre compréhension et espérons que vous pourrez profiter du temps qu'il vous reste à bord", a écrit la compagnie dans un courrier. 

Ce n'est pas la première fois qu'une croisière vire au cauchemar à cause d'une maladie. Lieu clos très fréquenté, les paquebots sont un lieu idéal pour la transmission de germes et virus et les épidémies de gastro-entérite ne sont pas rares. 

Retrouver cet article sur L'Express.fr