"On croise les doigts": à Roissy, un "motif impérieux" nécessaire pour quitter l'UE

Des voyageurs font la queue devant la police des frontières pour montrer leurs documents les autorisant à voyager, le 1er février 2021 à l'aéroport de Roissy